From the Field

Stories from teachers and students in our schools

Reviews

Reviews of software, websites, books, materials, conferences and events

Subject Areas

Languages, Social Science, Math, Science and Technology, Arts & Personal Development

Teaching and Learning

Learning theories in practice, educational approaches & structures for learning

Technologies for Learning

Technologies both good and bad - what to adopt, what to avoid

Parenting

The other educators in children's lives

Home » Parenting, Teaching and Learning

Richard Robillard : une rencontre surprenante !

Submitted by on January 28, 2016 – 9:28 am | 2,065 views

enseignant

L’automne dernier, j’ai remis mon chapeau de superviseur de stage pour les étudiants en enseignement du FLS. En corrigeant les travaux, je me suis surprise à repenser à mes années universitaires, à mes cours et à mes propres stages. Et là, je me suis souvenue d’un enseignant. Cependant, je ne me rappelais plus exactement quel cours il m’avait donné. J’ai même oublié son nom et son visage. Le souvenir de cet enseignant revenait sans cesse relié à un sentiment de quelque chose d’important, de déterminant pour moi. L’impression d’une rencontre qui a changé ma vie, qui m’a donné des ailes, qui m’a donné confiance.

J’ai donc décidé de partir à sa recherche en fouillant dans mes vieilles boites. J’ai déniché mes plans de cours et j’ai découvert certains travaux. J’ai finalement retrouvé le nom de cet enseignant — Richard Robillard. Et le plus drôle, c’est que les quelques travaux que j’ai gardés furent réalisés pour ses cours. Je les ai relus. Ensuite, j’ai porté une attention particulière aux commentaires. Cet enseignant a su m’accompagner dans mes travaux en posant les bonnes questions, en écrivant les bons mots pour moi, en émettant des remarques qui me poussaient à aller plus loin et en célébrant la personne que j’étais et la future enseignante en moi. Il a su saisir l’essence de ce que je suis aujourd’hui.

Et là, je me suis demandé qui était vraiment cet homme-là. Que faisait-il maintenant ? Enseignait-il toujours après 20 ans ? J’étais curieuse et j’avais ce désir de le remercier, de lui dire qu’il avait su voir en moi cette enseignante. Tout bien réfléchi, ce que je suis aujourd’hui est un peu grâce à lui.

Alors, je me suis lancée ! Avec le peu d’information que j’avais, j’ai commencé à chercher dans le répertoire des universités en me disant qu’il enseignait peut-être encore. Peine perdue. Aucune trace. Ensuite, j’ai cherché sur Internet. Et en 5 minutes, j’avais les coordonnées d’un certain monsieur Richard Robillard qui semblait correspondre à mon enseignant. Merci Google !

Qu’est-ce que je fais maintenant ? Mon idée folle de contacter cet enseignant devenait réelle et je n’étais plus certaine de ma démarche. Que cherchais-je exactement ? Et puis, je me suis souvenue d’une rencontre avec un de mes anciens élèves l’an dernier. Il a pris le temps de me dire que c’était grâce à mon cours d’histoire de 4e secondaire qu’il avait décidé d’étudier en histoire à l’université et qu’il faisait maintenant sa maitrise dans ce domaine. Quel beau cadeau !

Alors, inspirée par mon élève et prenant mon courage à 2 mains, j’ai écrit un courriel à ce M. Robillard. Je n’étais pas encore certaine que c’était la bonne personne. Une bouteille à la mer. Et que fut ma surprise de recevoir une réponse quelques minutes plus tard affirmant qu’il fut bel et bien mon enseignant à l’université. J’étais stupéfaite ! J’avais retrouvé cette personne et en plus, elle acceptait de me rencontrer en chair et en os. Angoisse ! Qu’est-ce que j’allais lui dire ? Mais, je me suis risquée et…

La journée de notre rencontre, j’étais à la fois excitée et nerveuse. Nous avons parlé de tout et de rien. De la vie, de la profession, de nos carrières. Nous avons passé une heure ensemble. Mon désir de revoir cet enseignant pour le remercier s’est vite transformé en une rencontre enrichissante, formatrice, réflexive et surtout belle. Il m’a entretenu de la théorie de l’attachement et de l’importance du lien affectif dans le développement de l’enfant et dans l’apprentissage de l’élève. Sans la présence de l’attachement, il ne peut y avoir d’éducation et surtout pas d’enseignement efficace. Cette théorie a eu une résonance en la maman en moi et en l’enseignante. Il m’a suggéré un livre (que je suis en train de lire) : Dis-moi qui tu aimes et je te dirai qui tu es de Marc Pistorio dans lequel l’auteur explique en détail les fondements de la théorie de l’attachement.

Ce geste altruiste de rencontrer mon enseignant pour le remercier m’a en fait permis de découvrir en cet homme une sagesse, un positivisme, un être en perpétuelle réflexion, une âme noble.

Monsieur Robillard, je voulais vous remercier… d’être vous ! Vous avez été et vous êtes encore une inspiration pour moi et surement pour de nombreuses personnes !

Aux lecteurs, je vous lance maintenant le défi de réfléchir à un enseignant qui vous a marqué. À défaut d’entreprendre une démarche comme la mienne, vous pouvez le célébrer ici :

http://www.learnquebec.ca/en/contact/teachapp.html


Pour en savoir davantage sur la théorie de l’attachement  :

CONFÉRENCE DE RICHARD ROBILLARD : FORMATION ATTACHEMENT

FAVORISER UN LIEN D’ATTACHEMENT : UNE SÉCURITÉ POUR L’ENFANT

SAVOIR LIRE L’ATTACHEMENT DE SON ENFANT

LES TROIS NIVEAUX DE PRÉSENCE: UN OUTIL D’INTERVENTION AUPRÈS DES ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ DE COMPORTEMENT

Tags: